Page d'accueil                                                   Fermer cette fenêtre 

Ce 21 mai 2008, un morceau de rocher s'est effondré à Lustin.

Les conséquences de ces éboulements sont nombreuses. La pierre va être étudiée. Drôle de surprise pour les habitants de la rue Rochers de Fresne à Lustin ce mercredi matin aux alentours de 9h45. Les habitants du lieu-dit «passage d'eau», ont entendu un bruit sourd qui les a très vite alertés. Songeant d'abord à un accident de voiture, les habitants se sont en fait retrouvés face à un parterre de pierres: un morceau de rocher venait de s'effondrer.


La zone de l'effondrement.

Des causes multiples.

Plusieurs causes à cet effondrement ont été avancées. Les fortes pluies de cet hiver, par exemple, ont pu avoir une influence. Tout comme le gel qui n'aurait rien arrangé. Dans la roche, un tunnel est creusé pour le chemin de fer. Il est également possible que les vibrations du train aient eu une influence. Mais la raison la plus plausible semble être la carrière de pierres qui se trouve à quelques centaines de mètres de là.

Dans la carrière, on explose régulièrement les rochers avec de la dynamite. Ce qui provoque des secousses dans le coin. Les maisons des habitants sont, elles aussi, touchées par ces explosions puisque les secousses se font également sentir chez eux.

Il y a deux ou trois ans, laroche avait été protégée par un filet afin de retenir les petits cailloux. Mais cette fois, le filet n'est plus suffisant.

«La pierre qui s'est effondrée était en porte-à-faux. On voit bien d'où provient le morceau de pierre qui est tombé, l'endroit est plus brun» explique Raphaël Desnerck du service des travaux de la commune.


Sans commentaires!

«Les pierres ne seront pas déplacées trop vite, mis à part les pierres situées sur le chemin qui permet aux riverains l'accès à leur maison. Nous allons attendre les analyses de la roche. C'est au MET à prendre les mesures nécessaires pour déplacer les pierres. Ces rochers ne se déplacent pas avec une petite cuillère!» explique encore Raphaël Desnerck.

Des trains au ralenti.

Cet éboulement a eu également des conséquences sur le rail. «Nous avons suivi les ordres de la police. Nous avons diminué à 20km/h la vitesse à l'intérieur du tunnel de Lustin afin d'éviter les vibrations. Les trains connaissent un retard de 4 à 5 minutes. Une analyse doit être faite à l'intérieur du tunnel afin de voir si les éboulements extérieurs n'ont pas eu de conséquences sur l'intérieur du tunnel, même si le risque est minime.» explique un agent de la SNCB.

«La route risque d'être barrée pendant plus d'un mois. La paroi va être étudiée en profondeur pour connaître la cause de cet éboulement mais également pour sécuriser cette dernière afin d'éviter tout autre incident de ce genre» explique encore le commissaire Philippe Gaspar, directeur des opérations de la zone Sambre et Meuse.

Salvatore Gaballo du MET ajoute: «nous devons faire une étude géologique du rocher. Après, nous trouverons des solutions.Quand on voit ça, on ne peut pas être optimiste.»

Cet effondrement risque d'avoir des conséquences sur le trafic entre Dinant et Namur, vu que des travaux sont en cours sur la rive gauche, rive sur laquelle les automobilistes sont déviés.

Sources: www.actu24.be

Pour la vidéo voici le lien du journal de canal c du 21/05/2008.

Page d'accueil                                                  Fermer cette fenêtre