Fermer cette fenêtre 

Historique

En 1932, Joseph Cassart et ses amis Jules Gautot et Jules Servais décident de lancer une société d’encouragement aux sports motocyclistes et automobiles, sous la coupe de la Fédération motocycliste belge.

Le club de Lustin a d’abord été une sous-section du Motor Union namurois.  En 1949, il gagne son autonomie et compte, à l’époque, une centaine d’affiliés.

Le 16 mai 1949, les status paraissent au Moniteur belge.  La jeune ASBL est présidée par Emile Cassart.  Il est aidé à la vice-présidence par Jules Gautot, au secrétariat par Noel Dausain et à la trésorerie par Albert Marchal.  Quatre commissaires complètent l’équipe : Henry Grès, Jules Servais, André Massaux et Albert Bodson.

A la tête.

Joseph Cassart a été le président-fondateur.  En 1949, son fils Emile qui était spécialiste de la moto de vitesse pure a repris le flambeau.  Il a été champion de Belgique en seniors 350cc.

Emile Cassart a été remplacé par Jules Leveaux qui a assuré les fonctions de 1951 à 1953.  Jules Gautot a ensuite conduit le club pendant un quart de siècle, tout en étant délégué de la Fédération motocycliste belge.  Michel Lannoy a été secrétaire du club depuis 1955, avant d’en assurer la présidence de 1979 à 1989. Depuis 1990, Maurice Wilmet poursuit cette mission.  Il est aidé à la vice-présidence par Vital Taviet, au secrétariat par Fabienne Toussaint et à la trésorerie par Guy Godart.  Huit administrateurs aussi : Frédéric André, Carol Gautot, Patrick Devillers, Eric et Pascal Taviet, Eric Michaux, Jean-Marie Goffin et Manu Vander Roost.

Sports en tous genres.

A son actif, le club a organisé des épreuves de vitesse pure à Profondeville, une course de côte, un circuit de trial, des épreuves de gymkhana mais aussi de poket-bike (motos minuscules), des rallyes camping, sans oublier la création d’une piste de manœuvres, d’habileté et de sécurité routière.


Le trial dans les Montys

Des jeunes ont été aidés financièrement par le club soit pour réparer leur moto, soit pour payer leur licence. Le club a aussi aidé des jeunes à mettre sur pied un motocross à Crupet. Chaque année d’ailleurs, le club organisait son motocross sur le circuit du Ry du vin. Celui-ci entrait en ligne de compte pour le championnat de Belgique Inters 250cc.  Le tracé de ce circuit avait été imaginé par Joel Robert, à l’époque champion du monde.


Joel Robert en action sur le circuit de Lustin.

Royal

Le club est devenu royal en 1982.  Le brevet a été remis par le gouverneur Emile Lacroix à une délégation composée du président Michel Lannoy, du trésorier André Doumont et du vice-président Vital Taviet.  Dans ses plus beaux jours, le club a compté plus de 200 affiliés.


En 1982 le club reçoit le titre de "royal".

Et aujourd’hui ? Le club organise encore, chaque année, une douzaine de concentrations. Ces balades se divisent en deux groupes.  Les plus jeunes se pressent sur des motos sportives, les plus âgés prennent davantage de temps pour regarder les paysages.  En fin de saison, un souper réunit les motards et des prix les récompensent pour leur assiduité.

Les 75 ans du club.
Le dimanche 17 juin 2007, le royal auto moto club de Lustin à fêté ses 75 ans. La journée à été marqué par une exposition d'anciennes autos et motos. Une rétrospective de la vie du club s'est tenue dans son local situé sur le complexe sportif.


Le 17 juin 2007, exposition de motos.


Le 17 juin 2007, exposition d'anciennes voitures.


Pour les 75 ans du club, vue de l'exposition.

Le sympathique président : Maurice Wilmet a raccroché, après 19 années passées à la tête du Royal Auto Moto Club de Lustin.
Il a été fêté dignement par son club ce 27 février 2009.

Mais le comité du RAMC a tenu à le garder comme Président d’Honneur.
C’était un homme très éclairé et de bons conseils. Il aimait une certaine discipline, héritée de sa carrière professionnelle à l’armée.

Il a toujours oeuvré dans l’intérêt du club et a été un très dur adversaire vis à vis des opposants.
Maurice avait une connaissance étendue du sport motocycliste, pour l’avoir pratiqué lui-même autrefois.
Maurice  avait formé le souhait, afin que je reprenne sa charge, chose que j’ai acceptée, après 39 années de présence dans ce club.

Tous les motards te souhaitent une heureuse retraite à toi cher Président et espèrent te voir parmi eux, le plus souvent possible, chose que tu as promise d’ailleurs.

Le Président du R.A.M.C Lustin,

Vital Taviet.

Voici quelques photos de cette mémorable journée.

Le voici, en compagnie de son épouse Jeanine, qui l’a toujours très bien secondé dans sa lourde tâche.

Le Président Vital, durant son allocution et remerciements.

Jeanine admire son cadeau, les dames aiment les fleurs.

Vue de l'assemblée.

Maurice a remercié tout le monde.

Maurice inspecte une moto.

Maurice compulse son nouveau livre reprenant l'historique du club.

L'historique du club.

 

Source:Vital Taviet.

Fermer cette fenêtre