Page d'accueil                                                    Fermer cette fenêtre 

Une bien étrange villa que celle-là! Construite en bordure de la Meuse dans les années 1940 par Monsieur Nothomb, elle a la particularité de posséder un abri en béton armé.


Sous la pelouse légérement bombée se trouve l'abri.


Le premier niveau de l'abri.


L'accès au deuxième niveau.


Le deuxième niveau.


A quoi pouvait bien servir cet endroit? Nous avons interrogé Monsieur Garot, l'actuel propriaitaire et plusieurs anciens du village et voici ce qu'ils racontent:
Monsieur Nothomb, riche propriétaire possédait plusieurs garages en Belgique, en 1940 la seconde guerre mondiale est déclarée et avec l'histoire que l'on connait, les allemands entrent en Belgique, c'est l'occupation. Monsieur Nothomb aide ceux-ci dans diverses tâches.
De nombreuses réunions de hauts dignitaires allemands ont lieu chez lui à Lustin.
Un voisin Monsieur Lesuisse, affirme même avoir aperçu le maréchal Göring  en personne, descendre plusieur fois d'un train spécial blindé arrété en face de la villa. Il faut savoir que la villa en question est située derrière les voies du chemin de fer pas loin de la gare de Lustin.


Herman Göring.


Y-a-til un lien avec une réunion secrète qui devait avoir lieu à Yvoir dans un café près de la gare, entre le roi Léopold III et Hitler? On sait que cette réunion n'a jamais eu lieu.
La rencontre se préparait-elle dans la villa de Lustin? Mystère! Mais une chose est sûre, cette demeure à été impliquée pendant la guerre et on comprend mieux pourquoi elle possède un abri fortifié.
A l'arrière de la maison sous une ancienne terrasse, Monsieur Garot nous fait descendre par un petit escalier qui mène à ce qui pourrait être trois cachots.


L'escalier est protégé par une grille.


Vue d'une cave ou d'un cachot...

 

La villa posséde une petite chapelle intégrée dans la pièce principale.

Voici la poupée qu'aurait donné Göring à Emile Nothomt, le fils du propriétaire lors d'un passage dans la villa pendant la guerre 40-45.

Lettre de Monsieur Brolet attestant la remise de la poupée entre Madame Pirquin et Monsieur Richard Garot.

Monsieur Garot en compagnie de Monsieur Lesuisse témoin de la venue à la villa de Göring.


La tour de la villa.

Remerçiement: à Monsieur Garot pour la visite de sa maison et ses renseignements et à Monsieur Lesuisse.
 

Page d'accueil                                                  Fermer cette fenêtre